~ Arti'Plume ~ Votre coach en Écriture
~ Arti'Plume ~  Votre coach en Écriture

           Interview d'auteur                       Novembre 2014

       Anne-Désirée et moi avons travaillé presque un an sur "Cap sur l'espérance", son histoire de vie. Nous y avons vécus des échanges profonds et clairs, comme on souhaiterait en rencontrer plus souvent. 

      Difficile à écrire mais combien enrichissante, autant pour moi que  pour son auteur, c'est l'histoire d'une résilience, mais aussi une fenêtre ouverte sur l'espérance, préfacée par Jean-claude CHABLOZ, alors pasteur en service auprès du Palais Fédéral, en Suisse.  

          A.-D. É. s'est aventurée sur le fil de mes questions  et livre ici ce que fut pour elle cette aventure d'écrire...

 

Ce livre est votre premier essai d’écriture. Quand et comment ce projet d’écrire,  cette expérience de vie a-t-il germé en vous ?

Depuis l’année 1997, lors de la rédaction d’un témoignage que j’avais fait pour une pause-café. J’ai continué d’écrire et j’ai eu envie que cela devienne un livre. Ecrire me faisait du bien, c’était thérapeutique.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à faire ce pas ?

Un besoin intérieur impérieux. Un besoin de croire à mon histoire. Un besoin de croire à ma résilience.

 

Comment avez-vous connu Arti’Plume ?

Par le biais d’un ami qui avait été coaché par Arti’Plume. ( NDLR. : Eric Bourbouze)

 

Vous avez fait appel à un coach en écriture. Pourquoi ?

Je sentais bien que mes textes n’étaient pas parfaits, qu’il manquait un peu de rythme, de structure. J’ai de la peine avec l’imparfait.

J’ai demandé le prix à mon ami. J’ai demandé «le comment» il s’y prenait pour se faire corriger. Quand il m’a montré la façon de corriger d’Arti’Plume, cela m’a plu tout de suite. De plus, c’était par mail; il n’y avait pas besoin de se déplacer, de causer pendant des heures.

 

Que vous a apporté l’expérience d’écrire par procuration, pour vous raconter ?

C’était merveilleux et excitant d’attendre le résultat de la correction. De voir comment Krystiane avait tourné les phrases pour les sublimer.

 

Avez-vous parfois songé à abandonner votre projet en cours d’écriture ? Pourquoi ?

Pas abandonner, mais parfois j’étais découragée, car j’ai du tout refaire mes textes, tout restructurer… J’avais l’impression que je ne m’en sortirai jamais.

 

Comment qualifieriez-vous la relation avec Arti’Plume au cours de ces travaux. Qu’avez-vous apprécié (détesté) durant ce temps de collaboration ?

La relation était bonne, non jugeante et très respectueuse. Parfois, j’ai été agacée… car elle a changé des choses et je devais bien réfléchir si j’acceptais ou non. Et cela me fatiguait de refaire encore et encore, mille et une corrections. Mais j’ai apprécié qu’elle accepte toujours mes remarques et mes corrections de ses corrections.

 

Écrire, c’est comme tourner une page. D’autres disent que c’est comme prendre un chemin. Quelle est l’image qui vous semble le plus convenir à votre parcours ?

Ce sont deux belles images. Je les prends toutes les deux. Je tourne la page de mon passé, maintenant qu’il a été écrit, mais je prends aussi un autre chemin : j’avais glissé dans une cave intérieure profonde, que j’avais bien verrouillée ; elle était remplie de colère, de rage et de haine et j’ai mis des mois et des mois pour la nettoyer. Puis j’ai appris à lâcher prise sur mon besoin d’acceptation, de compréhension et de reconnaissance de ma famille.

 

Que vous a apporté concrètement l’écriture de ce livre ? Cela vous a-t-il aidé, par exemple, dans un domaine de votre vie ?  

Cela m’a apporté de vraiment comprendre ma vie et mes dysfonctionnements profonds. De démêler les choses, de mettre des mots sur mes maux.

 

Cela a-t-il changé quelque chose à votre vie, à celle de votre entourage ? Pouvez-vous préciser ?

Ah, oui, cela a changé des choses dans ma vie. Je ne chercher plus à être comprise par tous et chacun. Je m’accepte mieux telle que je suis, avec mes parts d’ombre et de lumière.

 

Au-delà de vous-même, quel message avez-vous souhaité faire passer à vos lecteurs à travers cet écrit ?

Mon message principal est celui-ci : il n’y a pas besoin de vivre des traumatismes énormes pour être blessé et dysfonctionner. Arrêtez de vous cacher derrière des masques, arrêtez de jouer au bon chrétien, soyez vrai, soyez vous-même et recherchez ardemment à mieux fonctionner, en laissant Dieu agir comme Il veut pour guérir vos blessures secrètes. Sortez du déni, osez voir en face les souffrances que l’on vous a infligées et les réactions malsaines que vous avez développées. Ce faisant, vous allez acquérir une liberté intérieure extraordinaire.

 

 

 

Merci, Anne-Désirée, pour ce partage... C’est avec une vive impatience que nous attendons la parution de votre livre, sensible et plein de promesses pour ceux et celles qui font "cap vers l'Espérance", en s'aventurant sur le chemin de la résilience.

 

Actualité 2017

ENVIE D'ÉCRIRE ? ...

Arti'Plume vous accompagnera tout au long de votre aventure : les écueils ne seront plus insurmontables et la page blanche ne vous paraîtra plus une île déserte sur laquelle vous échoueriez  sans espoir de retour  !

 

 N'hésitez plus : laissez parler votre plume !

 Visitez nos prestations, 

aide à la rédaction, cours privés et personnalisés...

                     

puis inscrivez-vous

sur notre page contact.

Un atelier d'écriture en salon du Livre, à Gellin (25)

Entrez dans l'Univers merveilleux des mots 

~*~*~*~ 

Jouez avec nous, proposez vos textes sur notre Blog. Arti'Plume vous donnera quelques conseils pour aller plus loin. 

Contact : 

Arti'Plume

BNC Franc-Comtoise 

à votre service,

en direct et sur le Web. 

~*~*~*~ 

Téléphone 

0663 900 755

Courriel  artiplume@hotmail.fr

 ~*~*~*~

N'hésitez pas

      à nous faire part

de vos attentes

en utilisant notre formulaire de contact 

Les prestations d'Arti'Plume sont —presque— aussi nombreuses que vous pouvez le souhaiter....